20 août 2010

Première édition en 2009

avec_une_mac

Mon défi de 2009: 4 machines à coudre remises
en main propre à une association mauritanienne.

L'aventure de ces "machines à coudre volantes" a débuté en 2009, lors de ma première participation au Raid Latécoère, un voyage sur le continent africain qui devait m'entraîner sur les traces des pionniers de l'aéronautique.

une_des_macs

Commande effectuée pour près de 600€
et rapidement les 4 machines arrivèrent chez moi

Voici l'idée des férus d'aviation qui sont à l'origine du raid: regrouper une petite dizaine d'avions légers et organiser leur vol vers des écoles et associations de soutien aux enfants. Petite touche historique -voire poétique!- ils suivent le tracé des lignes Latécoère qu'ont parcourues en leur temps Mermoz ou Saint-Exupéry.

nouadhibou

Arrivée à Nouadhibou (Mauritanie) le 14 octobre 2009

AEDM

Locaux de l'AEDM

Relier les hommes, qu'ils soient de France, du Maroc, de Mauritanie ou du Sénégal... A bord de ces "coucous": essentiellement des fournitures scolaires, mais aussi des fournitures sportives, des peluches et une vingtaine de bénévoles. Ceux-ci assurent la remise des biens directement aux écoles et associations et le suivi de projets tels que la construction de classes, voire d'écoles.

4_mac

Remise de 4 machines le soir même aux responsables de L'AEDM

remise_des_macs

Un grand moment d'émotion pour moi...

Je souhaitais apporter ma petite pierre à l'édifice, et rebondir sur une de mes activités favorites qu'est la couture pour monter mon petit projet: apporter 4 machines à coudre à une association mauritanienne (AEDM), dont la section de Nouadhibou était déjà en contact avec l'association organisant le Raid Latécoère.

Vieilles_macs_1

Visite de l'atelier de couture le 15 octobre.

Vieilles_macs_2

L'arrivée des 4 machines neuves devrait faire des heureuses!

L'AEDM (Association Enfants et Développement en Mauritanie) a été créée pour venir en aide aux nombreux enfants des rues de Mauritanie (notamment les talibés réduits à la mendicité). Afin de leur offrir un nouveau départ, les plus jeunes reçoivent un enseignement scolaire et les plus âgés une formation professionnelle. Parmi les filles recueillies, il y a des filles-mères, des jeunes femmes qui n'ont trouvé que la prostitution comme moyen de subsistance, des filles sans état civil...

Pr_sentation_travail

Le travail des filles nous est présenté,
nous achèterons quelques jolies pièces en souvenir.

Nous sommes arrivés à l'AEDM le 14 octobre 2009. Lors de la remise de nos précieux colis, les éducatrices-formatrices se sont félicitées de bénéficier de machines neuves et légères, fournies avec le petit matériel indispensable (aiguilles, canettes, qui se trouvent difficilement là-bas). Elles viendront compléter l'équipement de l'atelier (de très vieux modèles tous différents).


Posté par Petits Pierrots à 07:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Première édition en 2009

Nouveau commentaire